Guide de Référence pour réaliser un CV et une Lettre de Motivation

Posted 2 months ago
cv_template_image

Chaque recherche d’emploi couronnée de succès commence par la présentation d’une bonne lettre de motivation et d’un excellent CV.

Vous trouverez dans ce mémo toutes les réponses aux questions que vous pourriez vous poser pour réussir, à coup sûr, la rédaction de votre CV et d’une lettre de motivation personnalisée.

Comment rédiger une lettre de motivation

Vous devriez toujours joindre une lettre de motivation à votre demande, même si l’employeur ne le demande pas expressément. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit de l’occasion rêvée de fournir des informations qui n’ont pas lieu d’être dans un CV. Par ailleurs, elle donnera à votre demande une note personnelle.

Quand il s’agit d’une lettre de motivation, la plupart des employeurs aimerait voir les éléments suivants :

• Des compétences adaptées à la description du poste
• Un contenu bien rédigé et formaté
• Plus de détails concernant des informations contenues dans votre CV (NON SEULEMENT une copie de celui-ci)
• Le plus que vous pourriez apporter à la société, en d’autres mots : pourquoi vous engagerait-on ?
• Une orthographe et une grammaire parfaites
• Un miroir de votre personnalité

Les astuces importantes pour une lettre de motivation

Recherchez l’équilibre

La frontière entre l’assurance et l’arrogance est très étroite. Toutefois, il importe de mettre finement en avant vos connaissances et votre expérience. La phrase « Je ne dispose pas de beaucoup d’expérience en tant que dirigeant, mais j’ai remplacé les surveillants pendant leur absence » n’impressionnera personne. Il sera plus judicieux d’écrire que « J’ai dirigé des équipes de ma société à différentes reprises et j’ai acquis à chaque occasion les compétences suivantes. »

Limitez-vous aux faits qui concernent vos performances. N’essayez pas « d’en faire de trop » dans votre lettre de motivation ; ceci pouvant être considéré comme étant de l’arrogance et fera déconnecter chaque employeur.

Attirez l’attention sur vos capacités

Choisissez au moins 3 de vos qualités que vous avez invoquées dans votre Curriculum Vitae et faites-en référence dans votre lettre de motivation. Il est toujours pertinent de pouvoir utiliser des éléments concrets sous forme de faits et de chiffres, si possible. Ainsi, il sera mieux de pouvoir affirmer que « J’ai été un cadre dirigeant dans le secteur financier à Cork et en charge d’opérations bancaires valorisées entre 40 et 150 millions d’euros » au lieu de prétendre que « J’étais un cadre dirigeant dans le secteur bancaire en Australie. »

Parlez de la société

Faites vos recherches et parlez des aspects qui vous mobilise le plus. Si, par exemple, vous adorez leur esprit d’innovation, recherchez un exemple pour démontrer qu’ils sont à la pointe dans ce domaine.

Soyez bref

Il ne sert à rien de dépasser une page, sauf s’il s’agit d’un poste de manager. Le recruteur ne va pas aller au-delà de la première page. Votre lettre de motivation devrait être brève. Elle devra mettre en lumière les points forts de votre carrière. Elle ne devrait pas contenir plus que trois paragraphes et chaque paragraphe devrait mener immédiatement à l’essentiel.

Envoyer un fichier PDF

Chaque ordinateur sait ouvrir un fichier PDF, sans devoir le convertir. Cela permet au recruteur de se concentrer sur la personne et non sur l’aspect technique.

Dans la mesure du possible, personnalisez l’ensemble.

Faites preuve de bon sens, essayez de comprendre à qui est adressée la demande. « Bonjour Monsieur Johnson » est nettement mieux que « A qui de droit » ou « Chère Madame, cher Monsieur ». Cependant, vous ne saurez pas toujours qui va lire votre courrier. Dans ce cas précis, il vaut mieux une adresse générale. La seule chose qui soit pire qu’une salutation impersonnelle est celle d’approcher la personne avec un faux nom.

Relisez

Vous seriez étonné du nombre de fautes d’orthographe et de grammaire qui se trouvent dans une lettre de motivation moyenne. Le lecteur en déduira que vous avez été trop fainéant pour relire vos propres écrits, ce qui mènera implicitement à un rejet. Demandez à un ami ou à un membre de la famille de la relire, après que vous l’ayez vous-même déjà revue une fois.

Ciblez l’information

Les recruteurs lisent des douzaines de lettres de motivation et la dernière chose qu’ils souhaitent est de parcourir des informations insignifiantes. Au lieu de vous défouler sur votre passion pour le jeu de quilles, essayez plutôt de trouver un terrain commun entre vos valeurs et celles de l’entreprise.

Modèle de lettre de motivation

Une lettre de motivation classique devrait se limiter à 3-4 paragraphes. Essayez de l’adresser à une personne spécifique et procédez comme suit :

Introduction : faites état de ce que vous êtes capable d’offrir en veillant à ce que ce soit en relation directe avec le poste à pourvoir. Si vous commencez à radoter, vous avez déjà perdu votre lecteur. Vous pouvez également indiquer le poste pour lequel vous postulez et la raison de votre candidature. Tandis que d’aucuns considèrent ceci comme une perte de temps, il se pourrait que l’entreprise ait plusieurs postes vacants.

Corps du texte : cette partie devrait comporter des détails sur vos compétences, vos expériences et votre éducation et comment celles-ci font de vous le candidat idéal pour les impératifs liés au poste proposé. C’est le moment où vos recherches vous seront utiles ; vous pouvez insérer des détails sur l’entreprise elle-même (et la raison pour laquelle vous souhaiteriez travailler pour elle).

Conclusion : Clôturez votre écrit en remerciant le lecteur de son attention et en manifestant votre intérêt pour un entretien d’embauche.

Les tabous dans une lettre de motivation

Commencer par votre nom

Ceci est inutile car votre nom apparaît déjà dans votre CV et dans d’autres parties de votre demande. Il s’agit d’une introduction faible. Une meilleure façon de commencer l’écrit est de déclarer que vous disposez des qualifications nécessaires pour le poste vacant.
« Je suis un professionnel du marketing avec une expérience de 15 années dans le secteur de la santé » est une meilleure introduction que de dire : « Mon nom est Jane Doe ».

Répéter les éléments de votre CV

Lorsque vous répétez dans votre lettre de motivation les informations qui se trouvent déjà dans votre CV, il s’agit d’une vraie perte de temps et de papier, puisqu’il est de toute façon annexé.
Votre lettre de motivation représente l’occasion de montrer votre intérêt pour le domaine d’activité, votre curiosité et votre personnalité.
Effectuez toujours des recherches sur la société et n’hésitez pas à mettre en évidence quelques évènements dans l’histoire de la société. Les professionnels de la technique pourront par exemple s’exalter de faire partie de l’évolution technologique et éventuellement citer une évolution récente dans l’entreprise qui aurait bouleversé le domaine en question.

Les mensonges

Ne pas mentir est une évidence dans la vie de tous les jours et il en est de même pour la rédaction de votre CV. Si vous croyez qu’un mensonge augmentera vos chances d’être embauché, en réalité c’est plutôt le contraire et vous risquez d’être vite démasqué.
De nos jours, les entreprises ne courent plus de risques et sont très pointilleuses quand il s’agit d’enquêter sur le parcours des candidats. Il suffit qu’un pieux mensonge soit découvert et vos chances seront réduites à néant. De plus, les nouvelles circulent vite et d’autres sociétés risquent aussi de ne pas vouloir vous engager.

Ajouter des références

Les références ne sont pas intéressantes dans une lettre de motivation. Pour le recruteur, il ne s’agit que de noms de personnes qui ne lui disent rien du tout.

Tenter de justifier un départ ou un licenciement

Le lecteur de votre lettre de motivation est intéressé par les informations actuelles et non pas nécessairement pour la cause de votre licenciement ou de votre départ auprès de l’ancien employeur. En réalité, toutes les sonnettes d’alarme pourraient résonner dans la tête du recruteur, si vous indiquiez ces évènements. Il pourrait estimer que vous n’avez pas encore clôturé ces événements et que vous êtes incapable d’aller de l’avant. L’entretien d’embauche est l’occasion plus propice pour en parler.

Comment rédiger mon CV

Vous savez certainement que CV est l’abréviation de Curriculum Vitae. Gardez en mémoire qu’il ne s’agit pas de l’histoire de votre vie. Considérez-le plutôt comme une brochure commerciale avec un résumé de vos expériences, de vos compétences et de vos formations, écrit pour persuader un employeur potentiel que vous êtes le meilleur choix pour le poste vacant.

Les meilleures astuces pour rédiger un CV

Limitez-vous à une page A4

Il n’y a aucune raison d’écrire plus qu’une page A4, quand vous rédigez un CV. Rappelez-vous que les recruteurs ont tendance à survoler le contenu et qu’ils doivent en lire des masses. S’ils sont confrontés à un CV de plusieurs pages, celui-ci atterrira dans la poubelle.
Votre CV est l’occasion de montrer à l’entreprise que vous disposez de toutes les qualifications. D’ailleurs l’objectif est d’obtenir un entretien d’embauche. Il vaudra alors mieux être concis et précis. Vous pourrez encore démontrer votre personnalité dans la lettre de motivation.
Pensez simplement que vous rédigez une brochure commerciale. Le produit que vous voulez vendre, c’est vous-même !

Assurez-vous qu’il n’y ait pas de fautes

Un nombre incroyable de CV contiennent au moins une faute d’orthographe ou de grammaire, ce qui est une raison de plus pour être immédiatement rejetés.
Autrement dit : une relecture en profondeur augmente d’office vos chances à un entretien !
Les données de contact erronées (numéro de téléphone, adresse e-mail) ou des erreurs de dates de vos périodes de formation et de travail peuvent aussi vite survenir. Contrôlez le tout au moins deux fois !

Montrez que vous avez compris la description du poste

Vous serez étonné du nombre de personnes qui ont manifestement juste survolé les descriptions de poste et qui remettent un CV qui n’a pas de sens. Lisez bien la description du poste et notez les mots-clefs importants. Essayez de découvrir quelles fonctions vous pourrez assurer ou pas.
Vous n’avez pas besoin de correspondre à 100 % à la demande pour avoir une chance d’être invité à un entretien d’embauche.
Si vous estimez qu’il y a des éléments qui ne font pas partie de vos points forts, alors compensez-les en adaptant vos compétences existantes. Ce processus sera d’autant plus facile si vous disposez d’un grand nombre de compétences « transversales ». Si vous étudiez consciencieusement les descriptions de poste, vous économiserez beaucoup de temps en ne postulant que pour des emplois qui pourraient correspondre.

Montrer votre valeur

La personne qui va lire votre CV veut savoir si vous êtes capable d’exercer le métier demandé et si vos valeurs correspondent à la culture de l’entreprise. Un bon CV devrait donner une réponse à ces deux questions et faire état de la plupart de vos compétences et de vos intérêts. Invoquez des qualifications de base importantes pour le poste, telles que le travail en équipe, la résolution de problèmes et des compétences en termes de communication.
Réfléchissez à comment vous avez acquis vos compétences. Si ceci n’a pas nécessairement eu lieu pendant votre carrière professionnelle, vous pouvez également avoir acquis des compétences de dirigeant lorsque vous étiez bénévole.
Soyez précis quand vous décrivez vos intérêts et n’ajoutez pas des passe-temps comme « regarder la télévision », car vous ne voulez pas sembler antisocial. Ajouter des exemples de vos activités en groupe, comme votre participation dans la rédaction du journal de l’école ou d’une activité sportive.

Vendez au mieux vos expériences

Vous devriez vous focaliser sur les 2-3 postes que vous avez occupés en dernier, à moins que vous n’ayez eu d’autres postes qui puissent être intéressants pour la place que vous visez. Lorsque vous décrivez votre vie professionnelle, soyez aussi concret en expliquant vos responsabilités, vos missions, vos compétences et vos succès.
Essayez toujours d’ajouter des détails sur comment vous avez été capable d’aider votre employeur. Expliquez par exemple comme vous avez contribué à augmenter la productivité de votre ancienne entreprise de 20 % et comment celle-ci a économisé de l’argent grâce à votre proposition d’abandonner des méthodes de travail non rentables. Quand vous invoquez vos expériences, démontrez de quelle manière vous pourriez être un véritable gain pour l’entreprise.

Tenez votre CV à jour

Vous devez régulièrement mettre votre CV à jour et y ajouter les nouvelles expériences ou compétences acquises. Par exemple n’oubliez pas de faire état des détails sur un nouveau projet, sur lequel vous avez récemment travaillé. Les employeurs sont à la recherche de personnes qui cherchent en permanence à améliorer leurs compétences.

Ajouter des références

Il s’agit ici d’une question difficile. Dans certains cas, il suffira d’indiquer que vous pouvez fournir des références sur demande mais dans d’autres, les employeurs vous les demanderont.
Assurez-vous que vos anciens employeurs pourront confirmer vos compétences et vos expériences. Ceci est une raison pour laquelle vous devriez toujours quitter votre emploi actuel en bons termes.
Si vous n’avez encore jamais travaillé auparavant, indiquez comme références un enseignant ou un mentor. La plupart des employeurs demandent au moins deux références.

Optimisez votre CV pour les moteurs de recherche

Un nombre croissant de personnes postulent en ligne pour un emploi. Le cas échéant, vous devrez utiliser des mots-clefs pour le domaine ou le poste que vous visez, afin que les moteurs de recherche puissent faire ressortir votre CV.
Si vous postulez par exemple pour un poste en marketing, utilisez des mots comme « digital marketing » ou « SEO ». Parcourez internet à la recherche de mots-clefs qui collent le mieux à la description du poste.

Évitez les trous

Les employeurs sont toujours méfiants quand votre CV présente des trous. Il ne faudra surtout pas « adapter » les dates des postes antérieurs, car votre l’employeur potentiel n’aura qu’à téléphoner à l’ancien employeur pour découvrir le mensonge.
Essayez plutôt de restructurer votre absence du monde de travail de façon positive. Un engagement bénévole qui a contribué au développement de vos compétences sociales telles que la direction d’un projet ou encore le travail en équipe, peut être un bon exemple.

Utilisez des polices professionnelles

Un excellent choix de polices est le Times New Roman, Arial ou Garamond, de préférence dans les tailles 11 ou 12. Mettez aussi les caractères en gras au début d’un nouveau paragraphe, pour le séparer du reste et pour concevoir le tout d’une façon plus lisible.

Un CV-modèle

Un CV standard doit respecter la mise en page suivante :

Informations concernant le contact : incluez votre nom complet, votre adresse, numéro de téléphone portable et votre adresse mail.

Profil personnel : c’est une bonne manière de commencer votre CV, car il permet au lecteur de comprendre si vous êtes fait pour le poste vacant. Un nombre étonnant de CV ne contiennent pas de profil personnel, de sorte que cela vous apportera un avantage non négligeable. Ajoutez quelques compétences et succès qui collent avec le poste et profitez-en pour souligner vos expériences dans le domaine.

Formation : incluez les détails sur vos études secondaires et universitaires et commencez par les plus récentes. Veillez à ce que toutes vos qualifications professionnelles soient comprises et mises à jour.

Expériences professionnelles : les postes les plus récents doivent être invoqués en premier. N’en citez pas plus que 3, sauf s’il y en avait d’autres qui seraient importants pour le poste visé. Vous pourrez également faire valoir du bénévolat ou des stages s’ils sont d’une quelconque pertinence.

Compétences : énumérez encore au moins 5 compétences et montrez de quelle façon elles sont en relation avec le poste afférent.

Autre chose ?

Si on vous demande des références, indiquez deux de vos anciens employeurs et soyez certain qu’ils fourniront un retour positif !
Vous pourrez également indiquer des passe-temps, mais assurez-vous qu’ils soient en relation avec le poste vacant. Il sera plus intéressant de mentionner que vous appris une nouvelle langue pendant vos vacances que vous regardez des séries télévisées pendant de longues heures !

Ne mentionnez pas non plus les informations suivantes sur votre CV :

Date de naissance : d’un point de vue légal, les employeurs ne sont pas en droit de vous discriminer en raison de votre âge. Par conséquent, pas besoin de l’indiquer.
Lieu de naissance : Inutile de fournir cette information qui n’a aucun intérêt.
Une photo : les CV accompagnés de photos sont plutôt de coutume aux États-Unis qu’en Europe, alors inutile d’en joindre.

Les tabous

Les mensonges

Mentir dans votre CV peut vous paraître une bonne idée, mais cela va prendre une mauvaise tournure. Même le plus petit des mensonges risquera de compromettre vos chances d’avoir un nouvel emploi et vous privera de toutes les possibilités dans le domaine visé si l’affaire s’ébruite. Pour le cas où vous prétendriez disposer d’une qualification supérieure à celle dont vous disposez réellement, cela pourrait être perçu comme une fraude et vous pourriez être qualifiés de criminel dans le pire des cas !
Gardez en mémoire que le passé vous rattrape toujours. Imaginez que vous obtenez un emploi et que votre histoire éclate par la suite. Vous serez immédiatement licencié ! On pourrait aussi vous poser des questions au cours de l’entretien d’embauche auxquelles vous ne pourrez pas répondre.

Utiliser de longues phrases

Les phrases et paragraphes dans votre CV doivent être précis et concis. Même si vous avez la fibre littéraire, votre CV n’est PAS le bon endroit pour étaler vos talents d’écrivain. Vous feriez mieux de formuler des phrases courtes dans le style « action-résultat », comme par exemple : « 20 % d’économies réalisées sur le budget initial, grâce à la suppression de procédures inutiles ».

Les employeurs engagent des battants. Ne parlez pas de vos expériences, parlez de vos résultats !

Ne pas soigner son langage

Si vous voulez ennuyer un recruteur, utilisez des tournures de phrase comme « Mes missions consistaient en » ou encore « Je postule pour ». Utilisez plutôt des verbes actifs comme « transformer ».
D’un autre côté il faudra éviter le contraire en remplissant votre CV de phrases vagues et floues. Vous pensez toujours trouver des solutions aux problèmes, mais êtes-vous vraiment à même de le prouver ? Ne faites pas des affirmations si vous n’avez pas d’exemples précis derrière.
Beaucoup de responsables du personnel utilisent le CV des candidats comme base pour leur « interrogatoire », de sorte que vous ne devriez indiquer que des exemples desquels vous pourrez parler avec fierté et assurance.

Mauvais format

Les recruteurs mettent en moyenne 8 secondes pour survoler un CV. Soyez certain que le vôtre est bien lisible. Votre CV doit être concis et bien structuré. Une erreur classique consiste à utiliser trop de polices et de tailles de police au lieu de rester avec celles que nous avons énumérées ci-dessus.

Ne pas vanter ses succès

Mettez en avant vos succès, qui montrent que vous aimez obtenir des résultats. Beaucoup de personnes en font abstraction, de peur que cela ne semble arrogant. En réalité, si vous réussissez à bien vendre vos succès, vous vous positionnez à la tête des candidats.
Évidemment, vous devez comprendre quelles sont les priorités de l’entreprise que vous entendez rejoindre. Pour les entreprises, les meilleurs résultats consistent à réduire les frais, à augmenter les revenus et à rationaliser les flux de travail.

Sous-estimer son expérience

Même si vous devez adapter votre expérience, il pourrait s’avérer faux de ne pas faire état d’informations signifiantes liées à des postes moins importants. N’oubliez pas de mentionner que vous étiez à la tête d’une association à l’université, surtout si cette association avait des succès à présenter sous votre direction. Si vous avez partiellement financé vos études grâce à des petits boulots, cela peut prouver votre capacité de combiner études et travail.

Trop de détails

Les détails du quotidien sur vos boulots antérieurs sont inutiles et souvent ennuyeux. Vous n’avez pas besoin d’invoquer des détails sur votre travail d’été dans un bar. Par contre, il importe d’indiquer si vous avez fait la caisse et combien de clients vous avez pris en charge.

Pas de preuves

Il ne suffit pas d’écrire « Augmentation des gains ». Vous devez signaler la hauteur des gains et être certain du chiffre ! Un exemple : « Les gains ont augmenté de 15 % dans les 9 derniers mois, à partir du moment où nous avons mis en place les changements. »

Rédiger votre CV et votre lettre de motivation sur mesure pour chaque poste

Les responsables du personnel reçoivent jusqu’à 100 demandes par jour et connaissent par cœur les lettres de motivation et les CV standard.
N’hésitez pas à vous servir d’un modèle, pour que le format et la mise en page soient corrects, mais adaptez le contenu de façon à ce qu’il réponde aux critères de chacun des postes pour lesquels vous postulez.

Un CV sur mesure

Voici quelques tuyaux pour adapter votre CV au poste visé :

Lire la description du poste : adaptez votre CV en fonction de la description des missions. Cela montre que vous pourrez assumer les responsabilités demandées.

Terminologie : vous pouvez certainement utiliser une ou deux expressions techniques dans votre CV pour autant qu’elles soient appropriées, mais ne vous perdez pas dans un jargon incompréhensible. Utilisez un langage normal et introduisez des notions techniques juste pour démontrer que vous avez compris le sujet.

Culture d’entreprise : vos recherches devraient vous permettre de découvrir la culture de l’entreprise. Si par exemple le slogan était « Travailler dur, mais jouer fair-play », vous pourrez adapter vos intérêts à cette devise.

Compétences : lors de la description de vos compétences, vous devez utiliser des adjectifs semblables à ceux repris dans le descriptif du poste. Cependant, soyez un minimum créatif et ne copiez pas tout.

Une lettre de motivation sur mesure

Une lettre de motivation implique évidemment que vous réfléchissiez au poste auquel vous postulez, ce qui demande du temps et des efforts. Si vous vous contentez des modèles existants, le lecteur partira du principe que vous avez été trop fainéant et ne considérera même pas votre candidature. Voici quelques tuyaux pour une lettre de motivation adaptée :

Composez-la de façon marquante : à la fin du courrier, le lecteur doit pouvoir se souvenir des éléments importants sur votre personne.
Personnalisez-la : trouvez à qui adresser le courrier et envoyez-le à cette personne.
Montrez votre intérêt : soulignez pourquoi vous voulez obtenir ce poste ainsi que votre intérêt pour l’entreprise en question. Nommez quelques projets de l’entreprise pour démontrer que vous avez bien fait vos recherches.
Apportez la preuve de vos compétences : expliquez pour quelles raisons vous êtes le meilleur des candidats, sans pour autant répéter le contenu de votre CV. Donnez des exemples qui prouvent que vous êtes le bon choix.
Terminez en force : répétez votre enthousiasme pour le poste et pour l’entreprise, mais n’oubliez pas de souligner que vous pouvez fournir toutes les informations demandées ultérieurement.

Conclusion

Avec un minimum de bon sens et en adaptant votre CV et votre lettre de motivation aux demandes du poste, vous avez de bonnes chances d’être convoqué à un entretien d’embauche.
N’oubliez pas : les entreprises ne sont pas intéressées par vous, mais veulent savoir si vous êtes le meilleur choix.
Démontrez à l’entreprise que vous êtes le candidat idéal et ils vous inviteront à un entretien pour s’en persuader.